Le groupe Raspigaous se forme en 1997 autour du noyau de base qu’était : Lio, Pom, Caro, Greg et Moïse. Ils ramenèrent chacun quelques potes musiciens ce qui amena la formation à plus de 14 musicos ainsi : Lionel Achenza « Lio » au chant, Stéphane Matroux « Momaï » à la basse, Laurent Mallet « Zoul » aux eprcus, Jean Philippe Hernandez « Jeffy » aux cuivre
,Laurent Dapelo « Dapé » à la guitare, Samperi Denis à la guitare, Medhi N’Saibia « kopo » à la batterie, Olivier Martin au clavier, Bruno Sallendrouze « Vikinge » au cuivre, Cabritas dos Santos « Cyr » au violon
Gael Comte choriste, Lynn Tafomat choriste, Gérald Kuentz « Général K » au son. Chaque musiciens venant d’horizons différents (jazz, funk, soul…) ils se retrouvèrent autour de leur passion commune pour le reggae music et le ska. Leur message est politisé tel que leur premier track « L’appel à la ban-derole » vient nous rappeler le triste passage de Vitrolles aux mains du parti du Front National.
Loin des clichés rasta, le groupe tente de se trouver une véritable identité au travers de la scène reggae française. Les différents thèmes abordées, leur énergie débordante et l’originalité de la formation tent à faire des Raspigaous un groupe dont il faudra s’intéresser dans les années à venir.
A noter que Raspigaus signifie Les têtes de blé sauvage (Ras = tête en arabe et Spigaous = blé sauvage en provencal)